Osez les contrastes de couleurs dans votre bureau

Votre bureau à la maison doit être accueillant pour que vous ayez envie de vous y installer que ce soit pour répondre à des courriels après le travail ou pour y travailler toute la journée. C’est facile à dire, mais quand il s’agit d’un petit espace, la tâche peut sembler ardue. Ne désespérez pas: le contraste de couleurs, ou l’opposition entre deux couleurs, est une façon relativement facile de redonner vie à un espace un peu fade.

En effet, l’œil est attiré par les couleurs fortes ou très contrastantes. Ce contraste peut se décliner de plusieurs façons, mais pour un bureau le contraste clair-obscur, c’est-à-dire l’association d’une couleur claire et d’une couleur foncée, semble tout indiqué.

En jouant avec les contrastes de couleur, vous pouvez mettre du piquant dans un bureau fade et surtout, vous pouvez agrandir l’espace ou, à l’inverse, créer une atmosphère intime. Ce faisant, n’oubliez pas que la couleur réside aussi dans les meubles et les accessoires : la chaise, le bureau ou le poste de travail et le classeur sont tous des occasions d’ajouter des contrastes de couleurs.

 

Ménage à trois : noir, blanc et une couleur accent

Le contraste clair-obscur le plus prononcé est le contraste entre le blanc et le noir. Ajoutez une couleur (en principe, le noir et le blanc ne sont pas des couleurs) à cette combinaison pour créer l’atmosphère que vous recherchez.

Le mur rose poudré fait ressortir le bureau foncé, tout en adoucissant le décor. Comme le mur est pâle, il semble reculer, donnant ainsi l’impression que l’espace est plus grand.

Ici, le contraste de couleurs met le bureau foncé en vedette, tout comme dans la pièce précédente. Cependant, la douceur du rose cède le pas au dynamisme du rouge.

 

Mariage en blanc avec couleur froide

Nul besoin de vous limiter au noir et au blanc pour dramatiser un décor avec le contraste clair-obscur. Le mariage d’un bureau blanc et d’une couleur froide (les bleus et les verts) et foncée fait tout aussi bien l’affaire.

Le vert sombre du mur d’accent donne l’impression que ce dernier recule. Le bureau blanc et le chevalet servent de point d’intérêt dans la pièce.

 

La complémentarité à ne pas négliger

En plus d’employer une couleur pâle et une couleur foncée, vous pouvez suggérer subtilement le contraste entre les couleurs complémentaires pour dynamiser votre décor. Des couleurs complémentaires sont des couleurs opposées dans le cercle chromatique. Par exemple, le rouge et le vert sont des couleurs complémentaires.

Dans cette pièce, le mur bleu nuit appelle sa couleur complémentaire, soit le jaune. Or dans le beige du bureau et l’orangé de la chaise, il y a un peu de jaune, c’est pourquoi ces meubles de bureau vibrent autant.

Enfin, comme vous avez pu le constater, les contrastes de couleur ont le pouvoir de rehausser n’importe quel décor. Que ce soit pour modifier la perception de l’espace ou, encore, donner plus de caractère à une pièce, les jeux de couleurs sont à l’infini. À vous d’oser !

Pour connaître d’autres façons d’intégrer la couleur dans votre bureau ou votre entreprise, visitez : Choisir les bonnes couleurs pour votre bureau

Obtenez 5% de rabais!

Abonnez-vous à l'infolettre et recevez 5% de rabais sur votre prochain achat.