1960

Première année marquante de la ligne du temps. L’usine étant devenue trop petite, Bestar déménage à Saint-Sébastien. La production quotidienne s’élève à une centaine de bibliothèques.